Propagations artistiques entre musique, arts visuels, communication de masse, design et architecture

Descrizione: 

Pendant les 20 ans qui s'écoulent à partir du début des années 60, Florence aussi fut traversée par la force centripète de la contestation politique et sociale et vécut un moment de grande vitalité culturelle mais aussi de fortes contradictions. Ces années-là, naquit au  Palazzo Strozzi la Biennale internationale des arts graphiques et s'ouvrent de nouveaux centres de production comme le «Centro Proposte» de Lara Vinca Masini consacré à l'art néo-concret et programmatique, à la musique électronique et à l'architecture et le centre «Tèchne», fondé par Eugenio Miccini, et la maison d'édition Centro Di. Malgré le drame de la crue de 1966, s'affirma dans la ville la recherche d'un nouveau lexique, pragmatique et communicationnel, engagé dans la société, critique vis-à-vis de la société de consommation, de la guerre, de la condition des femmes et de l'homophobie. Dans les années où triomphe à Venise le pop art et où à Gênes Germano Celant présente l’Arte Povera (1967), à Florence, naît la Poésie visuelle (1963), est fondée la première chaire de musique électronique (1965) et les architectes radicaux ont leurs premiers pas (1966).

audio descrizione: 
4
#bf1e2e
25,105
25,105
25,105